Sujets

1. Savoir expérientiel et conscience corporelle de soi comme facteurs clé de l’amélioration de la qualité de vie et de la valorisation des individus en situation de handicap, y compris leurs familles et leurs soignants.

2. Partage de savoir-faire en matière de soin, et horizontalité de la pédagogie comme prémisse fondamentale du dialogue entre acteurs du système de santé, institutions et communautés.

3. Nécessité de transformer les représentations courantes du handicap et de la maladie en direction d’un paradigme de santé intégratif, non-normatif, axé sur le processus et l’autodétermination du patient.

4. Soutien de l’apprentissage interculturel, par la reconnaissance de la diversité individuelle et environnementale des participants.

Leave a Reply